top of page
  • Photo du rédacteurJen

Après 8 mois d'absence sur le blog...

Lundi 10 juillet, 16h06, je reprends doucement le chemin du blog et je me rends compte que cela fait plus de 8 mois que je n'ai pas pris le temps de venir papoter par ici avec vous.


Et pourtant ce n'est pas l'envie qui manque, vous savez que j'apprécie de jouer avec les mots mais j'avoue que ces derniers temps j'étais dans ma bulle.

Je pense que beaucoup d'entre vous ont remarqué mon absence des réseaux et mon implication créative moins enthousiaste. Merci du fond du coeur pour vos nombreux messages.


Cela fait plusieurs mois que j'hésite, que je tente en vain de "cacher" une part de ma vie personnelle mais je sens que c'est parfois nécessaire de s'ouvrir aux autres, d'échanger avec sa Communauté sur d'autres thèmes et je pense que ce besoin va trouver tout naturellement sa place sur ce blog.



Oui préparez-vous à un article beaucoup plus personnel qu'à mon habitude. Vous savez qu'en dépit de ma présence sur les réseaux, j'ai à coeur de préserver ma vie personnelle et familiale.


A l'heure où je pose ces mots sur l'écran, j'ai encore un peu de mal à réaliser ma mésaventure. Je pense d'ailleurs que je ne souhaitais pas en parler pour passer cet épisode aux oubliettes et continuer à vivre ma vie comme avant.

Des mois après, je me rends compte que ma vie ne sera plus comme avant... elle sera bien meilleure !


Jeudi 19 janvier, j'ai fait un accident vasculaire cérébral (AVC) à 41 ans.


Je me suis réveillée avec de très gros soucis visuels, je ne parvenais pas à discerner clairement les choses (ex: les petits icônes sur mon téléphone), je ne distinguais que les contours d'une pièce ou d'une personne. En dépit de mes efforts, je ne parvenais plus à voir normalement. Je n'ai pas compris ce qui se passait, mon corps ne voulait plus me répondre, je n'étais plus cheffe à bord.


J'ai tout envisagé, j'étais consciente que mon souci était sérieux et que mon cerveau était "impacté".

Ce n'est qu'après une batterie de tests aux Urgences du CHR de Lille, que l'on m'a diagnostiqué un AVC. J'avoue que j'ai tout imaginé pendant les longues heures d'attente des résultats de l'IRM, jusqu'à la tumeur au cerveau ! C'était très déroutant de me retrouver à l'hôpital, moi qui ne suis que très rarement malade.


Je n'ai mesuré l'importance de mon état que lors de l'annonce des résultats à mes proches. Je suis de nature positive et j'ai toujours essayé de relativiser les choses, donc ma première réaction a été de prendre de la distance par rapport à cet AVC, de me dire "Allez c'est pas grave, la casserole de 2023 est arrivée, on passe à autre chose !".

Je souhaitais plus que tout rester la même, garder ma bonne humeur, pour éviter de choquer mes enfants ou d'inquiéter mon conjoint. J'estime avoir eu énormément de chance car j'ai recouvré l'intégralité de ma mobilité visuelle en 24h.


Je suis restée 5 jours à l'hôpital pour enchaîner les examens (échographie cardiaque, échographie transoesophagienne, doppler...). Je suis ressortie avec une carte premium pour une batterie de tests médicaux pour 6 mois ! Les premiers résultats n'ont rien révélé d'anormal, rien ne permettait d'expliquer le POURQUOI.


J'étais en bonne santé mais j'ai fait un AVC.

Cette toute petite phrase a trotté dans ma tête pendant des semaines. Que l'on se comprenne bien, j'étais bien sûr ravie d'être en bonne santé, d'avoir un coeur en parfait état de marche et que mes tests soient normaux. Mais il y avait toujours pas de réponse à ce POURQUOI.


Les mois qui ont suivi j'ai enchaîné avec un angioscanner des troncs supra aortiques, une TEP (examen qui consiste à scanner l'ensemble du corps pour déceler des maladies inflammatoires), un examen visuel complet... Je tiens à souligner la bienveillance et la gentillesse de tous les praticiens, infirmières et employés hospitaliers. J'ai été parfaitement prise en charge.


Aujourd'hui, je n'ai aucune séquelle, je suis en bonne santé mais je ne sais toujours pas répondre à cette simple question : Pourquoi ?


Et ce constat a changé énormément de choses dans mon quotidien.

Je pense toujours à une éventuelle récidive, je suis maintenant consciente que cela n'arrive pas seulement aux autres, que même à 42 ans la vie peut basculer en un instant. J'en ai toujours eu conscience mais j'avoue que je ne pensais pas que les problèmes de santé arriveraient aussi rapidement dans l'âge.

J'ai surtout eu peur pour mes enfants et mon conjoint. J'ai vu la peur dans leur regard, j'ai vu mes enfants envisager le pire à un âge où l'innocence doit être reine dans leur vie. Je ne veux plus jamais revoir mes enfants en pleurs car ils ont cru me perdre.


Depuis le mois de mars, je me documente sur la santé en règle générale, sur ce que je suis en mesure de faire pour retarder au maximum le renouvellement ce cette expérience. Vivre plus vieille et en pleine santé ! Car oui, cette mésaventure m'a permis de me poser les bonnes questions, de faire attention à ma santé pour gagner des années en forme, d'agir en amont, de prévenir plutôt que de guérir.


J'ai retrouvé mes vieilles habitudes sportives (purée que c'est dur de s'y remettre avec régularité). Le sport et l'activité physique en général font partie intégrante de ma vie désormais. J'ai enfin compris que le sport n'est pas uniquement là pour avoir un Summer Body (lol), mais il est là avant tout pour préserver mon système cardio-vasculaire, renforcer ma mobilité future et me sentir bien.


Après plus de 4 mois d'activité sportive régulière, je peux vous dire que je ne vois plus du tout le sport comme avant. Tout est désormais prétexte pour bouger à pied, à vélo, et en famille.



Chausser les baskets pour bouger est devenu une habitude, ce n'est plus une contrainte mais un vrai moment de plaisir.


En parallèle, j'ai aussi revu mon alimentation. Non pas que j'abusais avant mais j'ai appris qu'il fallait donner la bonne alimentation à son corps, surtout depuis que je fais du sport très régulièrement. Je mange bien et je me fais plaisir, car pas question de me priver de chocolat, de glace à la noix de coco ou de gâteau :) J'ai même appris à cuisiner ! Si je vous assure, moi qui ne cuisinais que des pâtes (en 3 min of course!), désormais je prends énormément de plaisir à préparer des repas équilibrés pour toute la famille.


Enfin, je prends soin de mon sommeil. Depuis le confinement, j'étais sujette à de nombreuses insomnies. J'ai compris que le sommeil est l'un des pilliers essentiels et j'essaie d'être régulière dans mes heures de coucher et de lever, que ce soit en semaine ou le week-end.


Bref, je mange bien, je dors bien et je transpire à fond !

Avec le recul, je ne vois plus d'un mauvais oeil cette mésaventure. Cela m'a permis de stopper mon rythme, de me poser les bonnes questions, de revoir mes habitudes et ma vie !

J'ai eu énormément de chance et j'en suis parfaitement consciente. Je veux vivre longtemps, en bonne santé, avec mon conjoint et mes enfants.


Voilà vous savez tout !


Mon absence des réseaux sociaux, le réassort de mon site qui ne suit pas forcément, vos messages parfois restés longtemps sans réponse... J'étais juste en train d'appréhender un nouveau mode de vie, de rassurer mes proches tout en profitant de chaque instant à leur côté.


Je n'oublie pas mon activité professionnelle, elle est juste passée au second plan. Je travaille actuellement sur mon prochain livre, prévu pour fin 2024. Mais je le fais à mon rythme, sans pression. Ma famille et ma santé occupent principalement mon planning, vient ensuite le boulot.


Je pense que c'était important de vous parler de cette mésaventure, de vous expliquer pourquoi la régularité fait un peu défaut chez By Jen. J'avais peur d'en parler à ma Communauté, car c'était comme ancrer l'AVC dans le réel, être en mesure de faire face aux questions, je n'étais pas prête avant. Je voulais enfouir cet épisode et revenir à ma vie d'avant, passer sous silence ce truc et ne plus y repenser. Je n'ai pas réussi, car l'AVC a chamboulé mon quotidien, en mieux !


Je ne suis pas certaine que vous serez nombreux à lire mes péripéties jusqu'au bout, mais j'espère que cette mésaventure pourra peut-être aider certains d'entre vous, et faire prendre conscience qu'il est essentiel de PREVENIR plutôt que de GUERIR.


Je vous souhaite à tous un très bel été et vous donne rendez-vous à la Rentrée !


Profitez pleinement de la vie et de vos proches !


Bisous,


Jen

2 569 vues85 commentaires

85 Comments


Cc je viens de lire ce qui t’ai arrivé tu reviens de loin. C’est quand on a un gros soucis de santé qu’on se remet en question. Moi en 2017 j’étais sur mon velo en sortant du taf une piste cyclable et une voiture n’a pas regardé la piste cyclable résultat je suis passé par dessus le capot 4 fractures du bassin et petit trauma crânien . J’ai passé 1 mois alité à 45 degrés 4 mois de rééducation. J’ai malheureusement des séquelles et je me suis fait réopéré fin 2022 on m’a bloqué le bassin car douleurs plus plus plus. J’ai des périodes où je n’arrive plus à marcher et douleurs constante. Velo randonnée fini c’était mon moyen de…

Like

Coucou Jen, merci pour ce témoignage personnel. Vous avez fait le bon choix et effectivement, ça peut motiver ... à se mettre au sport ;0) votre bonne humeur et vos créations tellement rayonnantes (à votre image) sont mes rayons de soleil. Merci pour tout et je vous souhaite le meilleur. Amicalement. Domi

Like

isabelle vandaele
isabelle vandaele
Nov 10, 2023

C'est très touchée que je lis votre post. Toute ma famille a été durement éprouvée également. Mon neveu de 40 ans parti précipitamment d un turbo cancer en 1mois et demi de temps et jamais malade avant. Son frère de 41 ans thromboses et abolie pulmonaire ! Leur papa avc dans la foulée. L'amie de ma fille de votre âge avc également et tellement d'autres. Bon courage Jen. Vous nous manquez mais la vie et la santé sont tellement primordiale. De plus toute ma famille est autour de chez vous cela me touche d'autant plus. Prenez soin de vous. A très vite

Like

Bonjour, c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai lu votre article. Vous avez entièrement raison de vous ménager, rien n'est plus précieux que la santé. Je vous souhaite bonne rédaction pour votre prochain livre et j'espère que vous trouverez l'envie de reassortir votre boutique, vous précieuses broderies sont nécessaires.

Like

Sylvie BOUQUET
Sylvie BOUQUET
Sep 17, 2023

Bonsoir Jen,

Il faut avoir beaucoup de force et de courage pour faire d'un évènement aussi inquiétant un tremplin pour du mieux dans sa vie personnelle et familiale.

Bravo pour cela et merci pour le partage. Je vous souhaite le meilleur pour la suite, santé sérénité, bonheur et j'attends avec gourmandise votre prochain livre!

Like
bottom of page